Blog

Nouvelles exoplanètes

  • Par spc02
  • Le Mer 22 Fév 2017

La Nasa a annoncé la découverte de 7 exoplanètes qui gravitent autour de trappist 1, une étoile à peine plus grande que Jupiter distante du soleil de seulement 37 années lumières! 

Trappist 1

Article de sciences et Vie du 22 Février 2017. 

C'est une spectaculaire et vertigineuse découverte que vient de faire une importante équipe scientifique internationale menée par l'astronome belge Michaël Gillon : un système planétaire comptant... sept planètes de taille terrestre !

Ce système fascinant se trouve dans la constellation du Verseau, à seulement 40 années-lumière de la Terre. L'étoile autour de laquelle tournent ces sept exoplanètes est une minuscule naine rouge, à peine plus grande que Jupiter et d'un éclat - près de un million de fois plus faible que celui du Soleil - très pâle... Installée à la place du Soleil, la naine rouge Trappist-1 ne brillerait pas plus qu'un quartier de Lune...

Autour de cette minuscule naine rouge, les astronomes ont donc trouvé sept planètes, pour les unes grosses comme Vénus et la Terre, pour les autres un peu plus grosses et un peu plus petites que celles-ci. Ces sept exoplanètes sont probablement, d'après les chercheurs, des mondes telluriques, rocheux, comme le sont Mercure, Vénus, la Terre et Mars dans le système solaire.

Ces exoplanètes tournent à très faible distance de leur étoile, ce qui rend, peut-être, leur surface tempérée, et, si elles ont une atmosphère et que celle-ci est riche en vapeur d'eau, certaines d'entre elles pourraient avoir de l'eau liquide à leur surface !

Des planètes terrestres autour d'une minuscule naine rouge qui les bombarde de radiations

Ces planètes, qui vont probablement nous faire rêver, ou fantasmer, quelques années ou quelques décennies durant, comme la luxuriante Pandora du film Avatar, sont-elles « habitables », voire « habitées » ? Personne n'en sait rien, bien sûr, puisque personne n'a encore vu directement ces astres minuscules, situés à un million six cent mille milliards de kilomètres de la Terre...

Trappist-1 b, c, d, e, f, g et h ont été découvertes par le petit télescope de 60 centimètres Belge Trappist, installé à l'observatoire européen austral de La Silla, au Chili. Ce sont les éclipses régulières de l'étoile naine par ses planètes qui a permis de les découvrir, de définir leurs orbites, leurs tailles, et en déduire leur masse.

A ce jour, personne ne sait si il y a, ou non, des atmosphères autour des planètes de Trappist-1. Les plus puissants télescopes du monde sont braqués sur la petite étoile du Verseau, en attendant la prochaine génération de télescopes, qui permettra d'en savoir un peu plus.

Mais avant que l'on imagine envoyer une sonde sur ces nouveaux mondes, certains chercheurs font remarquer que la naine rouge est sujette à de très violentes éruptions de rayons X, capables, non seulement d'irradier les surfaces de ces astres, mais aussi, peut-être, d'avoir soufflé depuis longtemps leurs atmosphères...

" Article de sciences et vie. "

Un Français dans l'espace!

  • Par spc02
  • Le Dim 20 Nov 2016

Le Français Thomas Pesquet et ses coéquipiers ont pu entrer dans la Station spatiale internationale ce samedi vers 23h30. Ils avaient quitté la Terre le 17 Novembre à bord du vaisseau Soyouz. Dans l'ISS, ils ont été accueillis par 3 autres astronautes present depuis 1 mois à bord. Thomas Pesquet est le 10ème Français a rejoindre l'espace dans l'histoire.

 

Lire la suite

Super Lune

  • Par spc02
  • Le Lun 14 Nov 2016

C'est une super Lune pas comme les autres qui surgira dans le ciel le 14 novembre prochain. Rien de tel n'avait pu être observé depuis presque 70 ans ! De la Terre, la Lune apparaîtra en effet plus grosse qu'elle ne s'était montrée depuis le 26 janvier 1948. Sans être la lune du siècle, il s'agira d'une « extra super Lune ». Pour bien comprendre le phénomène qui ne se reproduira pas avant le 25 novembre 2034, il convient d'abord d'examiner les circonstances qui conduisent à une super Lune « classique ». C'est la combinaison d'une phase de pleine lune et d'un moment où la Lune se trouve pratiquement à son périgée, le lieu de son orbite le plus proche de la Terre. Car l'orbite de la Lune, qui tourne autour de notre planète en un peu moins de 28 jours, n'est pas circulaire, mais elliptique ; de sorte qu'elle évolue à une distance de la Terre comprise entre environ 356 000 kilomètres (périgée) et 406 700 kilomètres (apogée).

« Ce phénomène de super Lune, que les astronomes appellent Lune périgée, est relativement fréquent : il survient en moyenne tous les un an et quarante-huit jours », précise Pascal Descamps de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides à L'Observatoire de Paris. Mais alors pourquoi cette super Lune sera-t-elle plus proche – et donc en apparence plus grosse – que tant d'autres ? « C'est que l'orbite lunaire est des plus complexes et des plus perturbées. Elle se déforme sans cesse, de manière importante et sur de très courtes périodes. Ce qui la rend d'ailleurs très difficile à étudier. Comme d'autres paramètres, le périgée lunaire est donc changeant : sa distance à la Terre varie », explique l'astronome. C'est là le résultat d'un ensemble de perturbations gravitationnelles liées au Soleil, aux planètes, mais aussi au fait que la Terre n'est pas parfaitement sphérique…

Levez les yeux au ciel vers 18 h 30

 

Lundi 14 novembre, à 12 h 21 heure française, la Lune atteindra donc son périgée à une distance de 356 509 kilomètres de la Terre (contre 356 461 kilomètres en 1948 et 356 445 en 2034). Deux heures et trente et une minutes plus tard, elle entrera dans sa phase de pleine lune à 14 h 52. Malheureusement, en Francemétropolitaine, elle ne sera bien entendu pas encore levée et il faudra attendre 17 h 42 pour pouvoir commencer à l'observer si, et seulement si, les conditions météorologiques le permettent. Selon l'Observatoire de Paris, le mieux sera même d'attendre jusqu'à 18 h30. Pour se délecter du spectacle, aucun équipement ne sera nécessaire, même si, il faut bien le dire, l'œil humain à lui seul n'est pas en mesure de saisir la différence de taille apparente entre cette super Lune et une autre… Et si les nuages viennent gâcher la fête...

 

Source le point.fr

Lire la suite

Prix Nobel 2016

  • Par spc02
  • Le Jeu 06 Oct 2016

Le prix Nobel de chimie a été conjointement attribué mercredi au Français Jean-Pierre Sauvage, au Britannique Fraser Stoddart et au Néerlandais Bernard Feringa, pères des minuscules « machines moléculaires » préfigurant les nanorobots du futur. Les trois chercheurs à l'honneur « ont amené les systèmes moléculaires vers des états où, remplis d'énergie, leurs mouvements peuvent être contrôlés », a expliqué le jury Nobel. « Le moteur moléculaire se trouve aujourd'hui au même stade que le moteur électrique dans les années 1830, lorsque les scientifiques exposaient des manivelles et des roues, sans savoir que cela mènerait aux trains électriques, au lave-linge, aux ventilateurs et aux mixeurs », a-t-il ajouté.

Yves Chauvin était le dernier Français laureat et c'était en 2005.

La veille, le prix Nobel de Physique a éte attribué aux Britanniques David J. Thouless, F. Duncan M. Haldane, et J. Michael Kosterlitz pour leurs travaux dans le domaine des transitions de phases topologiques.

 

 

La fête de la science

  • Par spc02
  • Le Jeu 06 Oct 2016

La science s'expose, s'explique, s'anime partout en France


Organisée par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, la  25e édition de la Fête de la science a lieu cette année du 8 au 16 octobre 2016.  Elle a pour vocation de favoriser les échanges entre chercheurs et citoyens.

Avec plus de 3 000 événements organisés, la Fête de la science c'est un foisonnement d’animations, d'expositions, de débats et d'initiatives scientifiques gratuites, inventives et ludiques, partout en France. Tous les publics, de tous les âges, sont concernés. Tous les domaines scientifiques sont abordés, de la biodiversité aux sciences de l’univers, en passant par les sciences humaines ou les nanotechnologies. Pour mieux comprendre la science et ses enjeux. Pour partager des savoirs et mieux appréhender le monde qui nous entoure.

Lien : https://www.fetedelascience.fr

 

 

Réforme du collège

  • Par spc02
  • Le Dim 08 Mai 2016

En septembre 2016 la réforme du collége s'applique dans tous les collèges de France , voici un exemple de progression de Cycle 4 en Physique Chimie...

 

Progression physique chimie rentree 2016progression-physique-chimie-rentree-2016.pdf (212.21 Ko)

Découverte de 3 exoplanètes

  • Par spc02
  • Le Dim 08 Mai 2016

3 nouvelles exo planètes ont été découverte. Elles se situent à l'extérieure de notre système solaire mais à l'intérieure de notre galaxie, la voie lactée. Elles sont à une trentaine d'années lumière de nous. Ces planètes sont potentiellement habitable, c'est à dire qu’elles sont à proximité d'une étoile semblable à notre soleil et dans une zone ou la température ne semble ni trop froide ni trop chaude. Cependant il faudra attendre quelques années pour savoir si leur composition permet d'y vivre ou non. 

 

Reportage de LCI:

Rosetta

  • Par spc02
  • Le Mer 12 Nov 2014

Extrait du JT de France 2

Lire la suite

Prix Nobel de Physique : LA LED...

  • Par spc02
  • Le Mar 07 Oct 2014

Comme chaque année, le comité Nobel remet les fameux prix Nobel. C'est l'académie des sciences suédoise qui remet celui de Physique. Cette année, le prix Nobel de physique a récompensé les Japonais Isamu Akasaki, Hiroshi Amano et l'Américain Shuji Nakamura,  inventeurs de la diode électroluminescente (LED). Les chercheurs sont consacrés pour cette découverte qui modifie déja le quotidien de millions de personnes et qui permet des économies d'énergie très importantes, a indiqué le jury dans un communiqué.

Avec l'avènement des ampoules LED, nous disposons désormais d'alternatives plus durables et plus efficaces aux anciennes sources de lumière", a dit l'Académie royale des sciences suédoise dans un communiqué attribuant le prix doté de huit millions de couronnes suédoises (880.000 euros). On la retrouve dans beaucoup d'appareils élèctroniques comme certains écrans d'ordinateurs ou de TV par exemple.
Le Nobel de physique est le deuxième prix attribué chaque année, après celui de médecine et avant celui de chimie le lendemain.
Une LED est un composé électrique que l'on voit pour la première fois en classe de 5ème. Elle a la particularite d'être polarisée, elle a un + et -, et ne laisse passer le courant que dans un sens.

==> Article de présentation de la LED

La radioactivité de Homer à Oppenheimer

  • Par spc02
  • Le Mar 17 Déc 2013

Jusqu'au 8 juin prochain, le Palais de la découverte poursuit une de ses plus anciennes traditions, l’exploration et l’explication de la radioactivité, phénomène qui a toujours été au coeur de son approche de la science et de la physique.

Source d’interrogation et de peur, la radioactivité est expliquée, par une approche scientifique, factuelle et pédagogique.

Dans un parcours approfondi allant de la science (Comment ça marche ?) aux usages (Qu’en fait-on?), en passant par l’histoire du phénomène (Comment a-t-elle été découverte ?) et par les dangers (Que risque-t-on ?), la radioactivité se découvre de façon simple et objective. L’exposition évoque aussi bien les épisodes les plus dramatiques de la radioactivité que les usages positifs, notamment en médecine et, dans un tout autre genre, les personnages de dessins animés qui y font référence. Une manière de rendre abordable une discipline peu connue pour tous les publics (à partir de 10 ans).

Cette exposition, créée par l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), est labellisée par le Comité national de la chimie 2011, en partenariat avec l’Institut Curie, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), ainsi que plusieurs ministères : ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, et ministère de l’Éducation nationale.

http://www.andra.fr/laradioactivite/

×