Nouvelles exoplanètes

  • Par spc02
  • Le Mer 22 Fév 2017

La Nasa a annoncé la découverte de 7 exoplanètes qui gravitent autour de trappist 1, une étoile à peine plus grande que Jupiter distante du soleil de seulement 37 années lumières! 

Trappist 1

Article de sciences et Vie du 22 Février 2017. 

C'est une spectaculaire et vertigineuse découverte que vient de faire une importante équipe scientifique internationale menée par l'astronome belge Michaël Gillon : un système planétaire comptant... sept planètes de taille terrestre !

Ce système fascinant se trouve dans la constellation du Verseau, à seulement 40 années-lumière de la Terre. L'étoile autour de laquelle tournent ces sept exoplanètes est une minuscule naine rouge, à peine plus grande que Jupiter et d'un éclat - près de un million de fois plus faible que celui du Soleil - très pâle... Installée à la place du Soleil, la naine rouge Trappist-1 ne brillerait pas plus qu'un quartier de Lune...

Autour de cette minuscule naine rouge, les astronomes ont donc trouvé sept planètes, pour les unes grosses comme Vénus et la Terre, pour les autres un peu plus grosses et un peu plus petites que celles-ci. Ces sept exoplanètes sont probablement, d'après les chercheurs, des mondes telluriques, rocheux, comme le sont Mercure, Vénus, la Terre et Mars dans le système solaire.

Ces exoplanètes tournent à très faible distance de leur étoile, ce qui rend, peut-être, leur surface tempérée, et, si elles ont une atmosphère et que celle-ci est riche en vapeur d'eau, certaines d'entre elles pourraient avoir de l'eau liquide à leur surface !

Des planètes terrestres autour d'une minuscule naine rouge qui les bombarde de radiations

Ces planètes, qui vont probablement nous faire rêver, ou fantasmer, quelques années ou quelques décennies durant, comme la luxuriante Pandora du film Avatar, sont-elles « habitables », voire « habitées » ? Personne n'en sait rien, bien sûr, puisque personne n'a encore vu directement ces astres minuscules, situés à un million six cent mille milliards de kilomètres de la Terre...

Trappist-1 b, c, d, e, f, g et h ont été découvertes par le petit télescope de 60 centimètres Belge Trappist, installé à l'observatoire européen austral de La Silla, au Chili. Ce sont les éclipses régulières de l'étoile naine par ses planètes qui a permis de les découvrir, de définir leurs orbites, leurs tailles, et en déduire leur masse.

A ce jour, personne ne sait si il y a, ou non, des atmosphères autour des planètes de Trappist-1. Les plus puissants télescopes du monde sont braqués sur la petite étoile du Verseau, en attendant la prochaine génération de télescopes, qui permettra d'en savoir un peu plus.

Mais avant que l'on imagine envoyer une sonde sur ces nouveaux mondes, certains chercheurs font remarquer que la naine rouge est sujette à de très violentes éruptions de rayons X, capables, non seulement d'irradier les surfaces de ces astres, mais aussi, peut-être, d'avoir soufflé depuis longtemps leurs atmosphères...

" Article de sciences et vie. "

×